NOUVEAUTÉS

Aérium d’Arès
Architecture thérapeutique au bassin d’Arcachon

Inauguré à la veille de la Première guerre mondiale, l’aérium d’Arès incarne une architecture thérapeutique destinée à enrayer le spectre de la tuberculose. Les architectes Charles Duval et Emmanuel Gonse, aux côtés de la philanthrope Sophie Wallerstein, conçoivent un édifice ouvert sur la mer, offert à une kyrielle d’enfants de milieu modeste. La préoccupation hygiéniste s’est traduite par une réalisation empreinte de codes de la Ville d’hiver d’Arcachon et par un édifice rationnel. Depuis le temps des traitements maritimes, l’aérim – aujourd’hui en sommeil – veille jalousement sur le littoral.

          Et soudain le monde fut immobilisé

                       Ruedi Baur

Il y a plus d’une centaine de jours à présent, en mars 2020, nous avons subitement compris que notre sort ne dépendait que très relativement de nos décisions. Il se trouvait non seulement lié à un dangereux virus, mais également à des lois d’urgence et des décisions d’exceptions qui pouvaient du jour au lendemain affecter nos intentions pourtant tout à fait responsables. Depuis nous nous trouvons à la merci des deux ne pouvant plus véritablement planifier notre avenir, à peine nos congés. Comme un tout de France en salle.

                         Laurent Véray obtient le prix Sergent Maginot,

                                 à l‘unanimité des membres du jury

                                  pour son ouvrage

                                  Avènement d’une culture visuelle de guerre. Le cinéma en France de 1914 à 1928

                                     Il le dédicacera au Salon du Livre de Verdun en novembre prochain !