En juin 2009, les Nouvelles Editions jmp sont crées par Patrick Robin avec l’acquisition du fonds des Editions Jean-Michel Place. Animées par Vincent Gimeno et Jean-Michel Place, elles assurent alors la permanence du fonds d’un catalogue riche de plus de 400 titres.

Au printemps 2014, Jean-Michel Place invite Carole Aurouet (Le cinéma des poètes), Roland Huesca (La vie des œuvres) et Cyrille Zola-Place (Ma bibiothèque) à créer leur collection. Début 2015, Cyrille Zola-Place, en s’appuyant sur une partie de ce fonds, dessine une politique éditoriale articulée autour de trois sphères au service de la création contemporaine. Les Nouvelles éditions Place sont nées : en moins de deux ans, il crée huit nouvelles collections.

Les Nouvelles Editions Place sont les héritières d’une longue tradition éditoriale qui à chaque génération s’actualise en se redéfinissant. En 1928, Hector Talvart et Joseph Place se lancent dans une aventure monumentale – la rédaction et la publication de la Bibliographie des auteurs modernes de langue française, poursuivie par Georges Place jusqu’en 1975 (22 volumes). Joseph Place, avocat au barreau de Cusset, crée la Chronique des lettres françaisesen 1924, puis les éditions éponymes qui publieront une centaine d’ouvrages de bibliophilie parmi lesquels Allende Valery Larbaud.

En janvier 1946, Georges Place crée les Editions Allen, un regard sur les Beaux-arts. En 1974, Jean-Michel Place crée les Editions Jean-Michel Place. Il publie les premiers tomes de la Bibliographie des Revues et Journaux littéraires des XIXe et XXe siècles établie avec André Vasseur. Parallèlement à cette initiation à la connaissance des revues historiques, il publie une biobibliographie des revues contemporaines et livre ce qu’il appelle « leur chair et leur esprit » – les réimpressions des revues d’avant-garde, une trentaine au total. Pour Jean-Michel Place, « une revue, lieu de confrontations et de création, est avant tout une matière vivante, un haut lieu de vie ». Il construit sa maison autour d’ouvrages critiques, de revues, crées ou reprises (Œuvres & Critiques,Genesis,La Revue d’esthétique,Vertigo,Positif, Ostinato rigore, Gradhiva,Xoana, L’Architecture d’aujourd’hui, Techniques et architectureet le mensuel Parpaings), hauts lieux de réflexion des grandes disciplines humanistes. Il publie une dizaine de collections ; des livres dans des domaines aussi variés mais intimement et subtilement liés que l’Architecture dans laquelle il se spécialise à partir de 1998, l’avant-garde, les beaux-arts, les arts plastiques, la photographie, le cinéma, l’équitation, l’éthnologie, l’ethnographie, la littérature, la musique, ou encore la poésie.
En 1996, il obtient le prestigieux « Schönste Bücher aus aller Welt » pour L’Anthologie du cinéma invisible. Avec Stéphane Place, qui créera sa collection Sujet/Objet et réalisera de nombreux ouvrages, il développe la Collection particulière qui compte à ce jour près de 70 titres.
En 1983, avec la complicité d’Arlette Albert-Birot, il invente le Marché de la poésie qui se tient chaque année place Saint-Sulpice à Paris.